ACTUALISATION (économie)


ACTUALISATION (économie)
ACTUALISATION (économie)

ACTUALISATION, économie

Le terme actualisation désigne, en économie, un procédé qui permet de comparer l’évaluation d’un même bien ou celle des services qu’il rend en différents moments du temps. Quelle que soit l’évaluation d’un bien (prix de marché, coût de production, etc.), il est en effet très souvent nécessaire, notamment lorsqu’il s’agit d’établir des prévisions, de comparer l’évaluation de ce bien en différents moments du temps.

La procédure d’actualisation a d’abord été appliquée dans le domaine financier. Il s’agit alors de calculer ce que l’on appelle la valeur actuelle, c’est-à-dire l’évaluation, à la date du calcul, d’une somme de monnaie qui ne sera disponible que dans n jours. On conçoit aisément que cette valeur actuelle soit inférieure à la somme disponible dans le futur et, de plus, qu’elle lui soit d’autant plus inférieure que l’échéance est plus éloignée. Si l’on appelle i le taux d’actualisation et si A exprime le montant de la somme en question, la valeur actuelle de cette somme est: face="EU Upmacr" = A(1 + i )n (si n mesure le nombre de jours, i est le taux d’actualisation propre au jour; si n mesure le nombre d’années, i est le taux d’actualisation propre à l’année).

Cette procédure est désormais utilisée dans tous les domaines où il s’agit de comparer l’évaluation de biens en différents moments du temps, ainsi que l’appréciation des avantages liés à sa détention. Ainsi, notamment, tous les choix d’investissements publics ou privés impliquent désormais que l’on calcule la valeur actuelle de l’ensemble des avantages, individuels ou collectifs, qu’implique la création d’un bien.

Si les techniques de calcul de l’actualisation ne posent aucun problème d’ordre particulier (il existe désormais des tables permettant de calculer automatiquement la valeur actuelle des différents biens quand on connaît leur valeur à une échéance donnée et la longueur de cette échéance, compte tenu du taux retenu), il est loin d’en aller de même en ce qui concerne la phase initiale et essentielle de ces calculs: celle du choix d’un taux d’actualisation.

Il existe en effet un grand nombre de taux d’actualisation possibles. Pour une entreprise privée, par exemple, on conçoit fort bien qu’elle retienne comme taux d’actualisation son taux de profit moyen, puisque toute somme investie dans l’entreprise doit en principe s’accroître dans le temps à la mesure de ce taux de profit moyen. Mais on conçoit aussi fort bien que l’on retienne comme taux d’actualisation le taux d’intérêt, notamment le taux d’intérêt à long terme, puisque celui-ci exprime à chaque instant la possibilité qu’a un individu d’emprunter, quel que soit l’usage qu’il entend faire de son emprunt; de plus, ce taux exprime bien l’intensité de l’augmentation d’une somme placée par le prêteur. Mais on peut démontrer aussi que, sous certaines conditions, le taux d’actualisation n’est autre (notamment si l’on se place dans le cadre d’une économie nationale) que le taux de croissance réel de cette économie nationale. On peut très bien considérer que l’actualisation est une opération qui reste très subjective, et donc qui permet d’apprécier la nature optimiste ou pessimiste de celui qui s’y livre: l’optimiste choisira un taux d’actualisation relativement faible; le pessimiste, appréciant bien davantage les éventualités défavorables que recèle le futur, choisira un taux d’actualisation plus élevé.

Ainsi, le choix d’un taux d’actualisation traduit, en définitive, l’appréciation individuelle ou collective du temps. À cet égard, ce choix est éminemment stratégique, voire politique, au sens précis du terme. Il faut, en effet, noter que la difficulté de ce choix ne tient pas seulement à la multiplicité du taux d’actualisation possible, mais aussi, quelquefois, surtout au fait que l’actualisation est destinée à éclairer des décisions qui s’imposent à différents groupes dont les taux ne sont pas les mêmes. Alors, le choix d’un taux particulier exprime un certain compromis s’opérant entre les différents groupes qui sont parties prenantes dans la décision, compromis qui concerne leurs préférences intertemporelles.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Actualisation — L actualisation consiste à ramener sur une même base des flux financiers non directement comparables qui se produisent à des dates différentes. Cela permet non seulement de les comparer mais également d effectuer sur eux des opérations… …   Wikipédia en Français

  • Taux d'actualisation — Actualisation L actualisation consiste à ramener sur une même base des flux financiers non directement comparables qui se produisent à des dates différentes. Cela permet non seulement de les comparer mais également d effectuer sur eux des… …   Wikipédia en Français

  • MESURES (économie) — En tant que discipline intellectuelle susceptible de donner naissance à un corps théorique, l’économie fait l’objet de définitions variées et parfois contradictoires. Ces définitions, et les développements qui en résultent, ont au moins en commun …   Encyclopédie Universelle

  • PLANIFICATION (économie) — Avant la Seconde Guerre mondiale, l’Union soviétique était seule à disposer d’un plan digne de ce nom; car on ne saurait retenir ce terme pour ce qui, comme en France avec le «plan Marquet», n’était tout au plus qu’un programme de grands travaux …   Encyclopédie Universelle

  • Coefficient D'actualisation — En finance, le facteur d actualisation (en anglais : discount factor) associé à une date future est le prix qu il faudrait payer aujourd hui pour acheter un euro perçu à cette date future. Le facteur d actualisation correspond donc à la… …   Wikipédia en Français

  • Coefficient d'actualisation — En finance, le facteur d actualisation (en anglais : discount factor) associé à une date future est le prix qu il faudrait payer aujourd hui pour acheter un euro perçu à cette date future. Le facteur d actualisation correspond donc à la… …   Wikipédia en Français

  • Projet:Économie/Liste des articles — Le but de cette page est de lister les articles de Wikipédia relatifs à l économie. Ainsi, ceux et celles intéressés par le sujet peuvent suivre les changements en cliquant « Suivi des liens ». Sommaire 1 Articles 1.1 0 9 1.2 A 1.3 B …   Wikipédia en Français

  • Dictionnaire d'économie — Projet:Économie/Liste des articles Cet article est une liste référençant l économie. D autres articles peuvent être identifiés dans la catégorie correspondante Le but de cette page est de lister les articles de Wikipédia relatifs à l économie.… …   Wikipédia en Français

  • Cours (économie) — Action (finance) Pour les articles homonymes, voir Action. Une action (en anglais britannique : share, en anglais américain : stock) est un titre de propriété délivré par une société de capitaux (i.e. une société anonyme ou Société en… …   Wikipédia en Français

  • Bien (economie) — Bien (économie) Pour les articles homonymes, voir Bien. Un bien est un objet quelconque (matériel ou immatériel) produit par intervention de l’homme ou disponible spontanément dans la nature et qui est approprié ou non par un individu. Cette… …   Wikipédia en Français